Lois sur la saisie des États-Unis

Résumé de la Loi sur la saisie de la Caroline du Nord

Arrêt de la Saisie de la Caroline du Nord

 Loi sur la saisie de la Caroline du Nord - Arrêt de la saisie de la Caroline du Nord

Faits en bref

– Saisie judiciaire Disponible: Oui

– Forclusion non judiciaire Disponible: Oui

– Instruments de sécurité primaires: Acte de fiducie, Hypothèque

– Délai: Généralement 60 jours

– Droit de rachat: Oui

– Jugements de carence autorisés: Varie

En Caroline du Nord, les prêteurs peuvent saisir des actes de fiducies ou d’hypothèques en défaut en utilisant un processus de forclusion judiciaire ou non judiciaire.

Forclusion judiciaire

Le processus judiciaire de forclusion, qui consiste à intenter une action en justice pour obtenir une ordonnance judiciaire de forclusion, est utilisé lorsqu’aucun pouvoir de vente n’est présent dans l’hypothèque ou l’acte de fiducie. Généralement, après que le tribunal déclare une forclusion, votre maison sera vendue aux enchères au plus offrant.

Forclusion non judiciaire

Le processus non judiciaire de forclusion est utilisé lorsqu’une clause de pouvoir de vente existe dans une hypothèque ou un acte de fiducie. Une clause de « pouvoir de vente » est la clause d’un acte de fiducie ou d’une hypothèque, dans laquelle l’emprunteur préautorise la vente d’un bien pour rembourser le solde d’un prêt en cas de défaut de paiement. Dans les actes de fiducie ou les hypothèques où il existe un pouvoir de vente, le pouvoir donné au prêteur de vendre le bien peut être exécuté par le prêteur ou son représentant, généralement appelé le fiduciaire. Les réglementations pour ce type de processus de forclusion sont décrites ci-dessous dans les « Directives sur le pouvoir de vente de forclusion ».

Lignes directrices sur le pouvoir de vente en cas de forclusion

Si l’acte de fiducie ou l’hypothèque contient une clause de pouvoir de vente et spécifie l’heure, le lieu et les conditions de vente, la procédure spécifiée doit être suivie. Cependant, en Caroline du Nord, une audience préliminaire doit avoir lieu avant qu’une forclusion par pouvoir de vente puisse avoir lieu.

Après que les avis préliminaires ont été émis, le greffier du tribunal tiendra une audience pour déterminer si une vente de forclusion peut avoir lieu ou non. Si et lorsque le greffier émet un avis de vente, la forclusion peut se dérouler comme suit:

  1. Un avis de vente doit être : 1) envoyé par courrier de première classe à l’emprunteur au moins vingt (20) jours avant la vente; 2) publié dans un journal de circulation générale dans le comté où se trouve la propriété une fois par semaine pendant deux (2) semaines successives, la dernière annonce étant publiée au moins dix (10) jours avant la vente; et 3) affiché sur la porte du palais de justice pendant vingt (20) jours avant la vente de forclusion.
  2. Ledit avis doit nommer les emprunteurs, les prêteurs, fournir une description du bien et indiquer la date, l’heure et le lieu de vente.
  3. La vente doit être effectuée au palais de justice du comté où se trouve la propriété entre les heures de 10h00 et 4h00:00 heures. La propriété sera vendue au plus offrant. Les offres contrariées peuvent être déposées auprès du greffier pour une période de dix (10) jours après la vente par forclusion.
  4. La vente peut être reportée en annonçant la nécessité de la reporter au moment et au lieu où la vente régulière aurait eu lieu. Un avis de report, indiquant la nouvelle date et l’heure de la vente par forclusion, doit être affiché sur la porte du palais de justice.

Les prêteurs peuvent intenter un jugement de carence et les emprunteurs conservent le droit au remboursement.

Plus d’informations sur les lois de forclusion de la Caroline du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.